Les Verts Terrils

  • /component/allevents/display/event/default/388-la-cote-bleue-32?Itemid=6la côte bleue (23-01-2019)
  • /component/allevents/display/event/default/389-cabrieres-d-aigues-44?Itemid=6Cabrières d'Aigues (27-01-2019)
  • /component/allevents/display/event/default/390-gordes-99?Itemid=6Gordes (30-01-2019)
  • /component/allevents/display/event/default/391-la-cote-bleue-100?Itemid=6la côte bleue (02-02-2019)
  • /component/allevents/display/event/default/392-gordes-79?Itemid=6Gordes (24-02-2019)
  • /component/allevents/display/event/default/402-loto-verts-terrils-43?Itemid=6LOTO VERTS TERRILS (10-02-2019)

Saignon le 28 janvier 2018

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Saignon, Saignon du bois
Pour le père Campana... !
Beau temps, super ambiance, magnifique sous-bois, un excellent dimanche en perspective. Nous sommes au « Pré des Masques », les masques étant les sorcières que nos grands-parents aimaient évoquer lors des veillées. Nous quittons

très vite la large piste pour un superbe sentier moussu qui s'enfonce dans la forêt humide aux arbres couverts de lichen. Nous rencontrons une ancienne guérite qui rappelle que nous sommes sur la route du sel mais aussi à la frontière de la papauté et de la royauté. Les gardes surveillaient le trafic du sel entre les deux royaumes. Les pierres sous nos pas sont glissantes. « Pas de mains dans les poches ! » nous conseille Gilles.
« chi va piano va sano ; chi va sano va lontano ; chi va forte va alla morte... » ! dit Jean-Claude... Ca, c'est pour Clotilde ! Je l'ai placé, comme promis !!!
Nous arrêtons nos pas sur un promontoire qui domine Apt, face à nous le mont Ventoux (1911m) qui paraît si proche et entre lui et nous une mer de nuages. Nous nous dirigeons vers « le rocher des Druides » juste en dessous de nous. Rocher essentiellement formé de molasse, il a une longueur de 50m environ. Sur la face nord haute d'une vingtaine de mètres a été aménagée une fortification qui profite de la situation défensive du rocher qui domine Apt. De nombreuses légendes planent sur ce lieu étrange. Son nom (en provençal « Toumple » : grotte de las « drudas » : plantureuse) pourrait avoir été mal interprété, temple des druides pour certains suite à l'occupation celto-ligure, grotte des prostituées pour d'autres car au 16e S il y en avait sur ce passage entre Buoux et Apt. Nous traversons le rocher par la salle rupestre et nous nous trouvons juste sous le surplomb où nous étions un moment avant. L'issue était totalement invisible de notre position.P1040543 - CopieP1040552 - Copie
Nous continuons notre descente, traversons le petit ruisseau de la Marguerite sur un minuscule pont en fer et arrivons au pied du hameau troglodytique de Rocsalière. Plus loin nous empruntons une sente à flanc de colline dominant la vaste plaine recouverte entièrement d'une épaisse couche de brouillard. Le magnifique village de Saignon semble une île sur un lac grisâtre. Nous y arrivons à temps pour profiter du soleil qui l'inonde encore et grimper sur le rocher de Bellevue qui porte à merveille son nom. Le panorama sur le Ventoux, la montagne de Lure et plus loin le Chiran et le Mourre de Chanier, tous enneigés, est extraordinaire, sans compter ce tapis de grisaille qui couvre entièrement la vallée à nos pieds.P1040579 - Copie
Mais toute cette brume qui monte doucement vers nous, nous incite à prendre rapidement notre repas où les soupes chaudes sont les bienvenues. Vite une photo de l'église paroissiale Notre Dame de Pitié datant des 11e et 12e S.P1040604 porte en chêne surmontée dune mise au tombeau - Copie
Nous nous y rendons, sa porte en chêne est somptueuse. Le village possède des merveilles en son centre, fontaine, lavoir... Les maisons en hauteur étaient réservées aux paysans villageois, les bêtes au rez-de-chaussée, les humains à l'étage, la terrasse pour sécher les fruits et légumes et le grenier. Nous quittons Saignon pour regagner la forêt et remonter sur le vaste plateau des Claparèdes, de « clapas », amas de pierres. A 821m d'altitude en son point haut, il s'étend sur 10 km de long et 2 à 3 de large. Nous y rencontrons de remarquables bories.P1040623 - Copie Ce type d'habitat est typique de la région qui, dans le temps, était peuplée d'agriculteurs et d'artisans. De nos jours on y trouve d'immenses champs de lavande et des truffières, riches cultures à perte de vue. Si les cabanes de pierre étaient nombreuses et proches, les propriétés actuelles sont très distantes. Comme disait Fernand Benoit : « La misère groupe l'habitat, l'aisance le disperse »

Merci Gilles pour cette fabuleuse randonnée

le 28 janvier 2018
Michelle S

L'Agenda...

se_module_calendrier_108 - style=default - background=
<<   201801<201812 janvier 2019 >20192   >>202001
lun mar mer jeu ven sam dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 /component/allevents/display/event/default/388-la-cote-bleue-32?Itemid=6
23
la côte bleuela côte bleue
mercredi 23 janvier 2019 09:30
Sorties découvertes
Randonnées
24 25 26 /component/allevents/display/event/default/389-cabrieres-d-aigues-44?Itemid=6
27
Cabrières d\'AiguesCabrières d'Aigues
dimanche 27 janvier 2019 08:15
Sorties découvertes
Randonnées
28 29 /component/allevents/display/event/default/390-gordes-99?Itemid=6
30
GordesGordes
mercredi 30 janvier 2019 07:45
Sorties découvertes
Randonnées
31      
 Sorties découvertes
108201901

Liens

Statistiques

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
253
Hier :
290
Semaine :
1570
Mois :
4959
Total :
941349
Il y a 5 utilisateurs en ligne
-
5 invités

Tous droits réservés 2013, les Verts Terrils - Mentions Légales