Les Verts Terrils

Esparon de Pallières 28/04/2018

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Randonnée Mystère ...
ce n'est plus une énigme, nous y sommes ! vingt six.
Sur les traces d'une famille disparue, les Arcussia.
Plus précisément un illustre de cette famille, le Seigneur d'Esparron-de-Pallières et du Revest (pour faire court)
Ce Charles là avait une sacrée trempe et pas seulement.


Au début du XIème siècle, nous connaissons Geoffroy de Rians et Hugues des Baux.
Puis le fief passe à la famille des Vicomtes d'Esparron, alliée à celle des Vicomtes de Marseille.
Au XIVème siècle, elle est possédée par moitié par les Vicomtes et par les Esparron.
La moitié des Esparron passe aux Esclapon en 1367 puis aux Arcussia en 1466.
L'autre moitié est, après transmission par mariage et par vente,
rachetée par Charles d'Arcussia à ses différents propriétaires dans les années 1610.
Les Arcussia rachètent la seigneurie ecclésiastique au Chapitre de Grignan en 1673.
Bon j'arrête là avec l'histoire c'est le domaine de notre Gilles !
Moi je suis maître es-photo ça me suffit !DX2 5947 - Copie

Donc nous voila partis enfin presque, Gilles essaye de nous embrouiller dans notre carte mini format

en nous faisant arpenter les rues étroites d'Esparron, gravir les marches, bref nous faire tourner en rond.
Depuis le départ la majorité des participants avaient trouvé la bonne direction, partir vers l'est
pour trouver le GR 99.
Nous voilà enfin en route sur Un parcours jalonné d'oratoires ... pas un seul à la gloire de Gilles !!!
c'est vrai, les Campana ne sont pas des Arcussia ...
Et voila ... notre première avarie ... une panne de petons, mais que nous a-t-on sorti comme groles ?
Des godasses indignent de la marche, des vrais pompes qu'il faut essayer de regonfler avec bout de ficelles,
lacets, scotch ... tout y passe ! ou presque.
Nous nous élançons sur le PR (ce ne sont pas mes initiales ni celles d'un parti politique) marqué de JauneDX2 6003 - Copie
jusqu'à apercevoir le Château de Saint-Martin l'autre Pallières de notre périple.
Nous l'apercevons à travers la végétation avec ses tours circulaires crénelées.
Et voila son lavoir daté de 1750, je vous passerai sa présence hors du village, la peste n'est plus présente.DX2 5963 - Copie
Halte déjeuner dans le jardin d'enfants, grands enfants que nous sommes !
Puis direction le centre du village après avoir traversé le Bistrot de Pays !
Nous nous éloignons du Château imposant qu'il est pour nous arrêter ou plutôt nous stopper devant une
grande porte qui nous intrigue ... on se fait alpaguer ou presque !
la visite de la Cathédrale liquide !!!!
oui oui oui
non
oui
non
oui oui
ouf, Gilles nous a écouté !
3 euros de dépensé avec toute l'histoire du Château, ses tours coiffées, sur son éperon rocheux, rien alentours, puis les tours décoiffées et devenues crénelées, une esplanade crée devant le Château, quelques seaux de terre !
Et des arbres plantés mais pas aléatoirement, plantés avec une réflexion et organisation scientifique.
Quelques tableaux nous laisse de glace ! Embroché ... un Arcussia !!!
Nous voila pénétrer dans l'antre du réservoir, oui un réservoir édifié en 1747 !
500 m² pouvant contenir jusqu'à 28000 hectolitres d'eau de pluie et de ruissellement collectés via des fossés creusés en amont du Château.DX2 5994 cr - Copie
Merci à Michel de Boisgelin le propriétaire des lieux pour son récit amusé.
On s'éloigne, ça y est Saint-Martin est derrière nous il disparaît dans la végétation.
Un petit check aux godasses ... ça à l'air de tenir le coup, en tous cas c'est bien coloré.
Nous voila au carrefour des chemins !DX2 6026 - Copie
Quel explorateur est passé par là pour poser ces panneaux ?
Paris, Varsovie, Lourdes, St martin, Pekin, quel est l'intrus ?
L'autre face nous propose d'autres destinations.
De retour aux voitures, Gilles convoque les deux gagnants ex-aequo
Alexandra et moi-mêmeDX2 6032 cr - Copie
Me voila devant un choix cartésien ... Quel grand vin sera moi ?
Un arrangement tout simple est trouvé.
Alexandra et les Dragon (j'ai peur)
Au revoir et à la prochaine fois
Quelques photos de notre Gilles dans ses oeuvres !
Je vous ai joint quelques plus ... vous apprécierez.
Philippe.
- J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse.
- C'est chouette ça, comme métaphore.
- C'est pas une métaphore, c'est une périphrase.
- Oh fait pas chier !
- Ça, c'est une métaphore.

Le 28 avril 2018

L'Agenda...

se_module_calendrier_108 - style=default - background=
<<   201707<20186 juillet 2018 >20188   >>201907
lun mar mer jeu ven sam dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
108201807

Liens

Statistiques

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
29
Hier :
248
Semaine :
29
Mois :
6057
Total :
897688
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités

Tous droits réservés 2013, les Verts Terrils - Mentions Légales